Sept conseils pour booster l’année 2021

Hélène Tassas, fondatrice de My Job affair, a proposé une leaderclass ce jeudi 7 janvier. Le thème ? « Coup de boost », histoire de bien démarrer 2021. Dans une ambiance « Confidence pour confidence » et une audience très féminine, la « dream job consultant » a passé en revue 7 moyens pour booster sa carrière et/ou sa vie personnelle.


Helène a fondé My Job Affair en janvier 2019. Alors que tout s’annonçait de façon sereine, elle a dû revoir ses plans à cause du confinement et de la pandémie. Pour elle, pas question de râler, il fallait garder une attitude positive. Lors de ce premier leaderclass de l’année, elle a voulu partager ses prises de conscience au travers de sept conseils.

Sept questions pour structurer votre année

  1. Qu’est-ce qui vous fait obligatoirement passer à l’action ?
  2. Quel moyen rend tout possible ?
  3. Comment poser un jugement de façon raisonnée ?
  4. Comment être apprécié.e partout où vous allez ?
  5. Qu’est-ce qui peut changer les énergies dans une relation ?
  6. Comment être inspirant.e et passer avant la concurrence ?
  7. Comment se créer une vie sur mesure ?

La leaderclass « Coup de boost » s’est clôturée par un exercice pratique où la coach emploi nous a demandé de nous autochallenger : quels sont les trois domaines que chacune d’entre nous va tenter d’améliorer dans les 90 prochains jours ?

Nous sommes souvent obligé.e.s de passer à l’action

La pandémie et le confinement ont forcé pas mal de personnes à revoir leur quotidien. Hélène, pour sa part, a tiré le positif de cette crise. Travailler de chez elle lui a permis de limiter ses déplacements, de dégager des plages horaires pour prendre de nouveaux rendez-vous, et d’obtenir une liberté géographique insoupçonnée jusque là. Lors du confinement, d’autres ont pris le temps de se poser des questions sur leur vie personnelle ou professionnelle. Et vous, sur une échelle de 1 à 10, quelles notes attribueriez-vous à vos finances, vos relations affectives, vos loisirs, votre travail, votre famille, votre santé, et votre cercle amical ? Tout ce qui est inférieur à vos attentes est un problème subi sur lequel on peut travailler. Première piste de réflexion pour améliorer sa vie.

Tu obtiens ce en quoi tu crois

En 2020, Hélène s’est fixé un objectif : multiplier par trois son chiffre d’affaires. En septembre, contre toute attente, elle a fait x5. A la fin de l’année, elle était largement au-delà de ses prévisions. Ce qui lui permet d’envisager 2021 avec encore plus de projets. Elle explique : « Il faut s’autoriser à croire. Le comment des choses viendra de façon naturelle. Mais la première étape est de se poser cette simple question : quelles sont les croyances limitantes dont je dois me débarrasser pour m’offrir la vie que je souhaite ? »

Tout le monde juge

Le jugement fait partie de la nature humaine à des degrés divers. En la matière, il convient de rester équilibré.e et d’avoir une vision objective : « Il faut trouver autant d’avantages que d’inconvénients pour prendre une décision, explique-t-elle. S’il y a trop d’avantages, l’avis est fantasmé. S’il y a trop d’inconvénients, l’avis risque de virer au cauchemar ». A partir d’une situation difficile, comme le confinement ou le télétravail, elle encourage pour l’année 2020 à lister 5 points pour lesquels vous avez de la gratitude. Ex. Avec le confinement, je me suis mis au sport puisque le temps gagné sur les embouteillages m’a permis de dégager du temps pour cette activité. Oui ! Ca s’appelle faire preuve de gratitude… ou voir le verre à moitié plein !

Laissez une bonne impression

Une question à se poser : quelle image vais-je laisser en quittant la pièce ? Etre bienveillant.e, dans l’empathie et dans une attitude de service vous seront bien plus utiles que de sortir la mitraillette pour résoudre un problème. Le conseil est idéal pour un entretien d’embauche : intéressez-vous à la personne qui est en face de vous avant de vous rendre intéressant. C’est ça qui peut faire toute la différence sur les autres candidats.

Etre à l’écoute des souffrances de l’autre

On entend souvent cette phrase : « Mon collègue ne répond jamais à mes mails. Il ne s’occupe jamais des dossiers et prend des jours de congés quand on a de grosses journées de travail. Il trouve toujours des inconvénients au lancement de nouvelles idées ». Bref ! Il vous gonfle. Mais vous-êtes vous demandé pourquoi il agissait comme ça ? Les gens mauvais n’existent pas, il n’y a que des gens en souffrance. De façon inconsciente, il arrive qu’on touche un point sensible qui peut rendre l’autre tendu.e parce qu’il se sent agressé.e. Les comprendre aide à changer les énergies d’une relation.

Etre cohérent avec soi vous rend inoubliable

Vous gagnez en charisme quand vous faites ce qui est vrai pour vous. Hélène donne trois principes : être cohérent.e entre vos dires et vos actions, être conscient.e qu’on ne sera pas suivi.e par tout le monde et l’assumer – ça m’a rappelé une phrase de Tyrion Lannister : « N’oublie jamais qui tu es. Porte le comme une armure et jamais personne ne pourra l’utiliser contre toi » -, être personnel et avoir son identité propre. Si vous montez votre propre projet en copiant le voisin, il y a de fortes chances que vous restiez toujours derrière celui (ou celle) qui aura vraiment été lui (ou elle).

Etre responsable de ses actes et de ses pensées

Ne pas rejeter la faute de ses erreurs (ou difficultés sur l’autre) est l’ingrédient principal. Il existe toujours des situations qui sont pires que la vôtre et le net regorge de parcours de vie compliquée qui nous paraissent être des exemples inspirants.

L’exercice qui a clôturé le leaderclass

Hélène, dream job consultant comme elle se définit, a ensuite invité les participantes à trouver trois axes sur lesquels elles vont se focaliser dans les 3 à 6 prochains mois : trouver un nouvel emploi, changer de job, dépenser moins, etc. Le deal était de s’engager publiquement et de réfléchir de façon poussée aux moyens de faire passer un de nos domaines de vie peu satisfaisants à un niveau supérieur. Bon job !

Il faut parfois toucher le fond de l’océan avant d’être capable de prendre une décision.

Hélène tassas
Et si vous donniez un coup de boost à votre vie cette année en apprenant à danser sous la pluie ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Commencez votre blog avec WordPress.com.

Retour en haut ↑